Rhizome chapitre III Le droit à l’éducation : internationaux ou pas

La France est à la quatrième place mondiale en terme d’accueil d’étudiants étrangers au sein de son université.

Sami Ramzi est doctorant et a étudié son master et a fait sa thèse en France.
Il nous parle du long parcours de combattant pour s’inscrire à la faculté française…

On annonce depuis novembre 2018 des frais d’inscription à la fac multipliés par seize pour les étudiants étrangers non européens.

On passe de 2770€ par an pour les licences et 3770€ pour les masters au lieu de respectivement 180€ et
243€.

Un étudiant coûte à l’Etat français 10000€ par tête par an. C’est donc l’Etat qui finance en grande partie
l’éducation supérieure publique en France.

Sami Ramzi parle de son grand-père venu en France juste avant l’indépendance algérienne en 1961…

45% des étudiants étrangers en France sont originaires d’Afrique et c’est eux qui pourraient le plus pâtir de
cette nouvelle réforme qui pour l’instant n’est appliquée que par 7 universités sur 73 qui résistent…

Mais pour combien de temps encore ?

 

Musiques et extraits
Mazouni – « Adieu la France »
Musiques de week-end d’intégration

 

Pour aller plus loin

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/parcoursup/hausse-des-frais-d-inscription-des-etudiants-
etrangers-les-universites-resistent_3610667.html

https://www.lexpress.fr/education/universites-le-conseil-constitutionnel-acte-la-gratuite-mais-admet-des-
frais-modiques_2102805.html