Nous démarrons cet épisode sur des pétarades rockabilly parfois très obscures puis nous faisons affaire de singe avec ce bon vieux Chuck. En ce début de l’Avent, nous confessons que nous n’avons pas été toujours bons garçons envers nos mamans mais nous finirons par trouver nouvelle demeure sur la route avec Clint Eastwood.
Le King vous rend de nouveau service en ne touchant aucun cachet puisqu’il les a avalés avant sa prestation de ce soir.

Du bonus sur 3615 PASTOMECA !

Playlist :
Brian Setzer « Smash Up On Highway One » | Gotta Have The Rumble
Charlie Feathers « Tongue-Tied Jill » | Get With It: The Essential Recordings (1954-1969)
Cliff Nash « Tell me Baby »
Glenn Garrison « The Ballad of Hank Gordon » | Nasty Rockabilly: The Box!
Alvis Wayne « Swing Bop Boogie » | Stranger Than Fiction: Rockabilly Rules Again
Chuck Berry « Too Much Monkey Business » | Chuck Berry Story 1955-1966
Elvis Presley « Too Much Monkey Business » | From Nashville To Memphis: The Essential 60’s Masters
Jim Campilongo « Monkey In A Movie » | Heaven Is Creepy
Chuck Berry « Mad Lad » | Chuck Berry Story 1955-1966
Johnny Paycheck « I’m The Only Hell My Mamma Ever Raised » | The Soul & The Edge: The Best Of Johnny Paycheck
Willie Nelson « I’m The Only Hell My Mamma Ever Raised »
Hank III « I’m The Only Hell My Mamma Ever Raised » | Ramblin’ Man
Will Banister « Find a New Home » | Cry Macho

Retrouvez-nous sur facebook, twitter et tumult.