Elle fera un énorme travail ésotérique pour élever sa vision

et se dégager par elle-même des troubles qui appartiennent à l’étranger. 

 

 

Nous avons rencontré quelque problème de réseau lors de cette émission Au Ciel.

Pour autant j’ai pu récupéré le fichier studio.

 

Je vous laisse écouter. Débusquer ce que notre invité s’interdit…?

Comment l’aidons-nous ?

Love & light.

+

Ci-après mes commentaires post émission.

Carte 46.(élargir)

Tabou de l’aveuglement.

Voir en soi coupe des cécités

Elle fera un énorme travail ésotérique pour élever sa vision

et se dégager par elle-même des troubles qui appartiennent à l’étranger.

 

Carte 11 (autorité)

Où est le cœur d’enfant ?

Léger interdit autour de l’anxiété de grandir ? Ou celui de dire qu’on a besoin d’être rassurée ?

Être autonome. ça dépote !

« Ce sont les mêmes… »

« Continue, fonce ! »

 

Post émission, avec Sophie au téléphone :

« Je porte le poids de sa vie, à mon père ! Sa procrastination ?  »

Besoin de libérer cette charge.

« je refuse la culpabilité de : « oh c’est moi qui aies tué mon père ».

Piste : Peur d’être responsable de la mort de ses parents ?

« Je sens une dépendance de mon père pour se raccrocher à la vie. ça plombe. J’ai besoin pour gagner ma propre autonomie ! »

« Les liens karmiques : « on a des chose à bosser ensemble » ?

Une sentence me traverse alors : « – Avais-tu pensé à présenter de bons amis papa ? »

Traversée : besoin de rééquilibrer le couple père fille ?

En fin de lecture : devenu parent, père grâce à la naissance de la fille : Tabou du plaisir de la réalisation du rêve d’enfant ?

Voilée par une possible déception d’avoir désiré un garçon ?

Tabou alors lié à la naissance d’une fille…?

tabou du rêve tronqué ?

Serait-il temps de se sentir fière. Au delà du genre ?

« S’il vous plaît ! « 

¤

37. Être soi.

Tabou du jugement de l’autre dépassé ? Avoir le droit d’exister…

 

Travaille pour soi ou pour une reine ? « je ne vois pas de reine »

Trouver le respect du travail individuel qui sert quand même une évidence qui nous dépasse ?

Tabou de la soumission ? (à nos parents ?) Du devoir de l’approbation…?

Quand sommes-nous indépendant ?

 

*****

60. Unicité.

Tabou de la peur du couple ? « le couple me gêne profondément »

Projection dans le couple est irréalisable.

Menace…

et pourtant veille, bienveillance, apaisement. « Tout va bien se passer ».

 

Post émission, avec Sophie au téléphone :

« Mon interdit c’est le couple » prison, enchainement, soumission. dégueulasse… transpirations, fortes odeurs »

(Lien avec l’image de la femme sans nez…)

+

« je m’aime à travers vous. Je me fou de vous, vous m’aimez »

Drama du couple religieux et patriarcal. Narcissisme et égoïsme de l’homme porté au quotidien auprès de la femme orientée. ici relevé du tabou de la relation sous influence institutionnelle culturelle et familiale :

Il offre à voir des âmes marcher seules… en peines…?

 

*****

 

77.

Tabou du déséquilibre, du corps et des pensées « mi ange mi démon » ?

l’interdit face à l’être sculptural ?

Besoin de plus de choses que de la beauté plastique. Physique…

Dépasser le maquillage…

Voir autour.