NOTIFICATIONS POST DIRECT

Et bien, grâce à cet essai de mardi nous pouvons ajouter ces notes autour de quatre arcanes mineures du Tarot de la Cité !

J’ai bien l’impression surtout d’avoir débusqué, et grâce à ce rendez-vous avec Lou, de grandes pistes à suivre dans l’univers des tabous.

Comme un temps d’éclairage, pour s’incliner face au sujet ?

Ci après la prise de note. Autour des cartes.

 

  • Et jouons nous aussi, à savoir si ces choses représentées et éclairées, belles ou autres, sont un peu de l’ordre de nos réserves, interdits, freins…

 

La carte générale de cette émission.

Arlequin El Narcisse. être vu. La beauté est insolente ?

Le tabou d’être en fantaisie…

Serait-ce le tabou des auteurs ?

Ici les clefs que nous avons éclairées :

  • S’armer du rire pour dépasser la peur de mal dire et de mal faire.
  • Les pensées que nous avons sont un nectar. Accepter la fantaisie de nos pensées.
  • Être soi dans un personnage et briller via l’exercice de son talent.
  • Se laisser traverser par la grâce = faire disparaître les troubles narcissiques.

 

 

Bonhomme en pain d’épices

L’enfant glisse car il connaît des ruptures

parfois même L’enfant est plus adulte alors

Car il connaît son silence.

 

 Carte de passe’Âge.

Nouveau monde. La réalité est le rêve.

Piste : La peur de l’intrusion, la peur de pas s’en défaire.

Piste : Tabou de la puanteur. Son invasion…

Piste : Ce qui n’est pas désiré.

  • Contre l’intrusion il y a la discipline.

Écho : est-ce que l’indulgence est un interdit ?

  • Sans peur on ne fait rien…

 

 Carte de passe’âge. Sentir la transition.

Voyage. Train. Poser ses valises ailleurs ?

  • La transitions est lente.
  • Mon amour c’est le rêve.

///

Trouble autour du couple (cf en rapport à la carte générale du tirage) : « Je trouve quelqu’un alors je me perds. »

  1. Tabou : « Est-ce que ça convient à tout le monde »?
  2. En ce moment : « La tâche » !
  3. Sentiment que ça arrive toujours trop tard.

///

  • Une larme à la racine.

°

Ils sont dans une boite.

*****

 

 

MERCI TOUS

 

love love love