Au départ je disais ça :

Grâce aux cartes mineures du Tarot de la Cité, ou le dit Tarot de Revel,

jeu mêlant les âges et les récits, nous irons conter par l’image, afin de débusquer quelques interdits.

Puis, écrire quelques oracles mieux affinés…

 

A tout à l’heure, et bonne écoute.

 

 

Puis, nous avons rencontrés quelques problèmes en lien avec mes projections déconcertantes.

J’ai eu peur de n’avoir pas enregistrer. et je me le suis fait croire ! Nous avons prit alors le direct.

Nous nous étions pourtant pressés pour enregistrer une heure avant,

puisque notre invité avait posé un autre rendez-vous à cette date.

Clara a voulu se prêter au jeu. être notre invitée….

Le temps lui manquait pour le direct on pensait donc, enregistrer l’heure d’avant.

Ce que nous avons fait.

Ensuite : peur de n’avoir pas lancé l’enregistrement.

alors nous avons prit le direct et c’était effrayant.

N’est-ce pas un grand tabou ?

 

Ci après je joins les textes, (oui, ils me manquaient). Cela dit, je trouve, ils sont honnêtes à ce jour.

Alors je les collent ici.

et, fin de l’histoire, j’avais bien enregistré finalement.

Alors je nous le garde au chaud.

pour le plaisir d’en élargir la substance un prochain mardi ?

 

Love & light.

Florie.

 

92.

S’ouvre la voix de l’origine.

Peut-on s’avouer qu’être un clown serait l’essence du fait d’être un Homme qui vit en société ?

S’étonne-t-il ce vieillard aux côtés de ce clown ?

Ce clown qui montre le soleil ou la lune. Et pourquoi ce symbole sur le chapeau ?

Un troisième œil qui serait sur la coiffe et non en soi ?

Dans le fond un monde subtile ; Que nous savons voir qu’avec la lumière noir.

Les Ultraviolets. Et la géométrie ? Matrice d’une fleur ou d’un monstre ?

Il semble que c’est animé à l’intérieur de nous ; Qu’un spectacle est en cours.

Est-on encore spectateur conscient ? Est-ce qu’en ce moment nous sommes plus drôles que d’habitude ?

Ou inquiet face à nos propos ? Qui nous fait agir ?

Sommes-nous dans la réaction, la surprise, ou enfin avons-nous ouvert les vannes de la dérision ?

C’est-à-dire que nous savons rire de nous et de nos petitesses comme de nos immensités ?

On reste curieux et attiré.

Comme dans l’hypnose, car l’enseignement est légitime, fécond, satisfaisant et certain.

Les rouages tournent et c’est une bonne facture.

¤

Bon aventure : On viendra faire du tapage autour de vous pour distraire vos entreprises. Attention. Risque de perte de temps.

 

86

Carte. Soleil lune. Le vielle homme qui est dans la passion de l’au-delà ;

Il voit sans voir.

Il voyage dans les nimbes.

L’inconscient et la spiritualité d’une vie.

Sa propre dévoration ;

il commence son voyage vers la dissolution corporelle…

La bouche essaie comme les paroles de rester, plutôt, dans la tradition orale de la cité ;

Cité qu’il voit se déliter ou se muter petit à petit.

La petite fille est devenue une femme. Mais surtout il voit son aura. Son être. Son masque pur.

La voilà en réalité être une femme lune lumineuse et pure qui tantôt souffle les chants de la colombe,

tantôt porte le regard bienveillant de la tendresse heureuse. C’est l’espoir qui réconforte.

Ses visions trouvent l’espérance. Bien qu’il se désire prêt à partir.

A prendre sa valise pour le voyage dans lequel il s’aventure.

Comme ce vieillard qu’il voit dans le miroir des enfants de Narcisse.

Bon accueil. Bonne démence aujourd’hui ?

Acceptation du vestige réel.

Soit toutes les croyances commencent à baisser leurs armes.

Le spectacle est-il terrifiant ?

S’il tournait la tête cette homme de front, il saurait voir le grand domaine paisible.

¤

Bon aventure  : Désir de fuir, de voyage, de partir. Créer une émancipation ?

 

 

60. Marier

Veiller ensemble. Epauler et inscrire à toute épreuve.

Nous observons deux figures liées par un même socle ainsi que par les épaules sur une large plage.

Ils sont immenses en rapport aux individus en arrière-plan.

Serait-ce comme une sculpture au milieu de la nature ?

Deux mantes-religieuses triomphent. Elles sont dirigées vers le haut et pointe l’avenir.

Une espèce de voile, spectre ou vision, flotte au-dessus dans le ciel clair.

Une espèce de zigzag sur le sol trace la beauté et la richesse de la relation terre mer.

L’horizon mer ciel respecte la loi naturelle.

Nous pourrions penser en effet à un couple qui ensemble voient dans toutes les directions.

(Ils peuvent nous regarder ou regarder de l’autre côté.) Qui ensemble vont et résident.

Dans leur émotion de la vie commune, Dans leur ardeur à être. Leur socle les attachant au sable.

Un sentiment immuable se fait sentir. Un sentiment de logique éternelle.

Un sentiment aussi d’impermanence et de lutte.

La mante-religieuse dans le cœur d’un des deux pourrait signifier la marque du fantasme ?

Et la chance d’avoir su trouver comme la bonne formule de stabilité ?

La seconde mante-religieuse au pied de l’autre figure, plus grosse, rappelle au monde d’en bas et répartit : les pouvoirs…

L’un serait ancré et alors l’autre pourrait être ouvert aux fantaisies du cœur et à ses fantasmes virevoltants ?

C’est la stabilité et sa réussite ici ? Pour ce jour ?

Et la promesse de prendre le temps. Du voyage mais aussi de faire ses adieux.

Au passé, aux fantômes, aux anciennes réussites afin d’aller vers les nouvelles.

La liberté doit être leur paysage quotidien.

Carte de confiance et d’espoir certain.

¤

Bonne aventure : Cœur animé par la sensualité « ailleurs »…

///

 

la carte abeille qui était sous l’égide de cette émission, cet invité mystère qui nous a laissé « en plan »

Nous propose cette lecture maintenant.

et si nous écoutons, était-ce le tabou ?

De « zapper notre conscience ? Nos engagements ? »

Réponse dans l’émission ?

dans l’épisode 1 de cette carte ?

mardi 19.12.23…?

ou, ci après, une première approche de cette carte « Avant-garde »! 🙂

Carte abeille.

Grande abeille centrale. La reine ?

Zen et magnifique. D’autres abeilles fourmillent.

L’essaim est bleu. Electrique.

La jeunesse ou genèse du rêve est maintenant établie. Ok. Stable.

On se souvient. Une reine préside à toutes les harmonies (travail et nature).

C’est elle qui ordonne et qui est le chef de ce grand ballet.

La carte parle de production collective. D’une organisation précise.

Rigoureuse (Mathématique et géométrique).

Rien n’est dû au hasard. Une chose puissante est/et logique. Immuable. Donne le la à tout.

 

Faire confiance au chef. Ou se faire confiance en tant que chef. La réussite est certaine.

Notre individualité est entendue par le collectif.

La grande et belle solitude est dépassée ou riche de pouvoir transmettre au groupe.

Liberté et vérité triomphent.

L’énergie est favorable à toute entreprise.

La justice sonne les trompettes au siège de l’utopie …