Confinement : printemps confiné

 

Parce qu’une heure trente d’émission, c’était trop court pour dire tout ce qu’on avait à raconter, aujourd’hui nous vous proposons un deuxième volet Confinement, pour vous parler de totalitarisme, de santé mentale, de culpabilisation et culpabilité, de chants des oiseaux, d’IVG, de temps qui s’écoule, de de nos vécus personnels de confinéEs.
Bonne Ecoute !

Musique :

Coronaria de Maria Violenza
Miracle de Caravan Palace
La confession de Lhasa de Sela
Viral de Kumbia Queers
T’es pas toute seule de Ze revengers
High et Lost in Paradise de Ellen Allien (musique de fond)