Est-ce que écrire c’est forcément fuir le monde ? Fuir l’urgence peut-être, mais le pari de cette émission est que l’élaboration formelle est aussi une manière de faire face. Et qu’il y a pour ça de nombreuses stratégies.

Aujourd’hui, nous passerons du temps avec les stratégies formelles de Nathalie Quintane dans Un oeil en moins. Nous écouterons des extraits, discuterons de ce qui semble s’y jouer, éclairant parfois les tactiques choisies en leur offrant le contrepoint de textes de M. Wittig et S. Zeig.

La préparation de cette émission m’exalte depuis des mois et peut-être des années, j’espère que quelque chose de cette joie parviendra jusqu’à vous ! Et un immense merci à toutes les personnes qui m’ont soutenues dans la réalisation de cette émission – grâce à vous, un vieux rêve devient réalité !

Je pourrais avoir envie d’en faire toute une série (combien d’autrices formidables !). Si cette émission vous plait, si elle vous déplait, si elle vous inspire des remarques ou des expérimentations formelles, je serais ravi de vous lire à cette adresse : degenree@pimienta.org

textes lus :

  • N. Quintane, Un œil en moins
  • M. Wittig, Les Guérillères
  • M. Wittig et S. Zeig, Brouillon pour un dictionnaire des amantes

musiques :

  • Guns’n’ Gänseblümchen – Echo
  • La Luz – Call Me in the Day
  • Ô Paon – Chevaux
  • Grass Widow  – Fried Egg
  • Molly Nilson – hey Moon

 

Bonne écoute sur Campus Grenoble !