« Giratoire de Maubec » : le Département sécurise le carrefour

Dans le cadre du projet de mise en sécurité du carrefour entre la RD1085 et la RD45, le Département de l’Isère va commencer le 23 septembre, les travaux d’aménagement définitif du carrefour dit « Giratoire de Maubec » à Renage, entre la RD45, le chemin du Gua et l’accès à la Zone d’Activités de Maubec. L’objectif est de sécuriser le site.

Le Département investit dans ce giratoire pour la sécurité des isérois
Ce carrefour permettra de faciliter et de sécuriser l’ensemble des mouvements tournants entre les routes départementales ainsi qu’avec la ZA de Maubec. Il permettra également, de réduire les vitesses sur la RD 45 à l’approche du carrefour actuel.
Le montant des travaux est estimé à 410 000 € TTC.
Les travaux débuteront le 23 septembre et dureront jusqu’à mi-novembre.
Outre la réalisation de l’anneau du carrefour giratoire de plus grande taille que la version provisoire actuelle, les travaux comprennent la réfection des bordures de rives et accotements, le reprofilage de la chaussée existante, la réalisation de la couche de roulement des bretelles, la mise en œuvre de dispositifs de retenue et le remplacement de la signalisation.

Des modifications de circulations attendues
La réalisation de travaux va entrainer les modifications de circulations suivantes :
– Les coupures à la circulation :
o de la sortie RD1085/RD45 dans le sens Lyon->Grenoble,
o de la RD45 dans les deux sens,
o de l’accès à la ZA de Maubec, et du chemin du Gua à l’endroit des travaux.
– La mise en place de deux déviations par la RD1085 et la RD45d – Un accès provisoire à la ZA de Maubec sera aménagé en amont coté Renage.
– Le déplacement des arrêts de car du chemin du Gua vers la Rd45d
– La mise en place d’alternat de circulation sur la RD45 après remise en circulation du giratoire neuf de façon à réaliser la réfection de chaussée.

« Ce giratoire est une nouvelle fois la preuve que le Département de l’Isère est un acteur majeur de la sécurité des usagers de la route. Les carrefours représentent des points singuliers que nous avons recensés sur tout le département et que nous traitons dans le cadre de notre programme de travaux. Le budget « routes » du Département, de 107 M€, est avant tout dédié à ce type d’opération de sécurisation.» explique Bernard Perazio, vice-Président du Département en charge des routes.