L’association la Métamorphose investi la Belle Electrique et l’Ampérage du vendredi 10 au samedi 12 février pour son festival Dysmorphia avec une programmation pointue et super excitant qui va de la house la plus chaleureuse jusqu’à la techno la plus dévastatrice.

 

Quelques pointures qui nous font particulièrement tripper sont l’anglais SPENCER PARKER qui vous servira pour commencer le vendredi soir sa house et sa techno underground suintant le groove. ANSWER/CODE/REQUEST finira la soirée dans une noirceur éclatante et un déluge de beat aussi sophistiqué qu’efficace. A peine le temps de récupérer, on enchaîne le samedi avec KOBOSIL qui poursuivra dans la même veine, celle qui a rendu célèbre le fameux berghain berlinois. Enfin vous retrouverez Gary Beck, incontestable maître d’une techno minimale sombre et implacable.

Pour les danseurs infatigable, la Métamorphose vous a concocté un after 100% grenoblois dès 6h du matin à l’Ampérage le dimanche 12 février.

 

Vous trouverez la programmation complète (plus de 10 artistes venant des quatre coins de la France, d’Allemagne et de la Grande Bretagne) sur le site Internet de la Métamorphose et dans l’événement facebook du festival

Restez à l’écoute du 90.8, la radio vous fait gagner quelques places pour le festival ! 

Facebook